Le PLR et le PDC piétinent le logement social en Ville de Genève

  • 17 mai 2017
  • Sans catégorie

Privatisation de la gestion des logements sociaux municipaux, augmentation des loyers, diminution du nombre de logements d’utilité publique; le PLR et le PDC sortent l’artillerie lourde pour démolir la politique sociale du logement construite brique par brique et pendant des années par la magistrate socialiste Sandrine Salerno. Le parti socialiste dénonce avec la plus grande véhémence les propositions proprement dévastatrices formulées ce jour par les deux partis de l’Entente.

 

En proposant la privatisation de la gestion d’une partie des immeubles de la gérance immobilière municipale (GIM), le PLR et le PDC montrent le peu de considération qu’ils accordent aux familles à faible revenu de se loger. Pourtant, elle est plus que jamais nécessaire pour garantir le droit au logement à l’ensemble de la population tel que prévu par l’article 38 de notre Constitution cantonale. Leur proposition revient à livrer les locataires de la GIM en pâture aux gestionnaires privés dont la logique de rendement est bien loin de ce que l’on est en droit d’attendre d’une politique publique répondant aux besoins de l’ensemble de la population, et en particulier des plus fragiles.

Consultez le communiqué de presse

Pour en savoir plus:
– Tribune de Genève (17.05.17): Le projet PDC-PLR de réforme de la Gérance immobilière municipale est mort né.
– 
Tribune de Genève (16.05.17): Salerno défend la Gérance immobilière municipale.
Le Courrier (18.05.17): Moins de logements sociaux?Le projet fait pschit.

 

Scroll Up