Victoire socialiste : Un Conseil d’Etat renforcé à gauche et 17 député.e.s au Grand Conseil !

  • 7 mai 2018

Les élections pour le Conseil d’Etat et le Grand Conseil sont terminées. Le PS en sort renforcé avec 2 sièges au Conseil d’Etat et un groupe fort de 17 député.e.s (2 sièges supplémentaires). La section Ville de Genève remercie toutes celles et ceux qui se sont engagé.e.s durant cette intense campagne.

Attention toutefois, la participation faible doit nous alerter sur la part grandissante de celles et ceux qui ne participent pas, sont largués, dégoûtés, ou ne comprennent plus le sens du vote et notre système politique. Notre combat pour la justice sociale est plus que jamais d’actualité. Ce 65% d’abstentionnistes doit être mieux compris et pris en compte.

Nous allons suivre attentivement comment ce Conseil d’Etat renforcé à gauche va se mettre au travail et se répartir les tâches, et particulièrement dans la manière dont il envisage  son rapport aux villes et communes de notre canton. Nous voyons, dans la belle élection de Thierry aux côtés d’Anne, un signal fort pour une meilleure prise en compte des communes, ce n’est pas le travail qui manque. La venue au gouvernement d’un membre d’exécutif d’une commune, président de l’association des communes genevoises, sera nécessaire pour ramener sur terre un Conseil d’Etat qui avait pris la fâcheuse habitude d’aligner des noix sur un bâton, avec des volontés bien éloignées du terrain, manquant de pragmatisme et de concertation.

Pour notre section, l’engagement pour une vie plus rose ne faiblit pas. Nous continuons à animer des stands le week-end pour faire aboutir des initiatives (zéro pertes, celle de la Jeunesse socialiste ou du Groupe Suisse sans Armée), des referendums (contre la base légale permettant la surveillance des assurés) et autres pétitions. N’oublions pas aussi que la campagne pour les élections nationales de 2019 s’ouvrira cet automne. Celles des municipales de 2020 pointe le bout de son nez. Nous savons avec certitude que notre succès découle de notre travail, de notre proximité avec les habitant-e-s. Cela se construit et se renforce chaque jour, tout au long de l’année, mois après mois.

Scroll Up