Le Parti socialiste genevois et le PS Ville de Genève saluent leur passionaria !

ameliaAinsi aimait-elle être décrite. Amélia Christinat, socialiste depuis 1961, s’est éteinte ce matin dans sa 91ème année.

Le Parti socialiste genevois et le PS Ville de Genève saluent son engagement, son parcours et exprime leur soutien à son entourage proche.

 

Un parcours fort et passionné
Entrée au PS genevois en 1961, Amélia Christinat s’est engagée pour le vote des femmes à tous les niveaux. D’ailleurs, elle a été élue au Conseil municipal de la Ville de Genève en 1967 (jusqu’en 1969) avant de siéger au Grand Conseil de 1969 à 1980. En 1978, elle est l’une des premières femmes élues au Conseil national, jusqu’en 1987. Dans chacun de ces hémicycles, Amélia Christinat a démontré sa force de conviction et son engagement sans failles. On se souvient de son émotion lorsque l’Assemblée fédérale avait préféré élire au Conseil fédéral Otto Stich plutôt que Lilian Uchtenhagen.

Engagement pour les femmes
Le Parti socialiste genevois et le PS Ville de Genève veulent également saluer son engagement pour la société civile, notamment dans sa participation à la création de la FRC (fédération romande des consommatrices) et en tant que syndicaliste. A noter également son importante mobilisation en faveur de l’assurance maternité. Nous avons pu compter sur la présence forte d’Amélia Christinat lors des nombreux événements de notre parti.

A son proche entourage et aux membres du parti, nous exprimons notre solidarité et notre affection.

7 septembre 2016

Scroll Up