Newsletters

Les mots de la co-présidence

30.03.2020 – Lutte des masques et lutte des classes

L’économie est le point noir de la lutte pour la santé. Rappelons qu’à l’échelle suisse, les chantiers sont toujours ouverts, et que les caissières des supermarchés n’ont pas le droit de porter de masque. Plutôt que de stigmatiser les groupes sociaux les plus visibles dans l’espace public, on aimerait que l’État prenne davantage soin de renforcer les contrôles dans les entreprises, protège les travailleuses et travailleurs exposés à de forts risques sanitaires, et renforce les bonnes pratiques.

À ce jour, le Conseil d’État a eu une gestion de crise efficace et pragmatique. Le ton de la menace en était jusqu’alors absent. Malheureusement, le “durcissement” du langage de certain·e·s membres du gouvernement, dont Monsieur Poggia, crée de la confusion dans la stratégie de l’État.

Ayant choisi de défendre, sur la même ligne que le Confédération, une ligne d’information et de sensibilisation, afin que la population soit une alliée intelligente et responsable, menacer d’une manière patriarcale et autoritaire, de placer police et armée aux coins des rues pour amender les plus pauvres, les plus précaires, les plus jeunes, celles et ceux qui n’ont ni jardin, ni terrasse, ni balcon pour s’aérer, (et parfois pas de logement), pourrait bien avoir un effet dévastateur sur la responsabilisation de chacun·e et son comportement.

Cette crise sanitaire est aussi le reflet d’une crise sociale. La lutte des masques est une autre forme de la lutte des classes. Il revient à l’État de maintenir la justice sociale et de permettre à celles et ceux qui doivent sortir de le faire. Fermer les espaces, barrer les parcs, risque de déplacer dans des recoins des personnes qui sortiront toujours, par nécessité. Simplement, on les verra moins, ce qui d’un point de vue sanitaire risque d’être encore plus dangereux.

Il n’y a pas de solution magique, bien évidemment, mais la logique du confinement “total” déplacera les problèmes. D’autres pistes ? Information, sensibilisation, encore et encore, renforcement des présences d’agent·e·s de l’État, sur le terrain pour rappeler les règles en vigueur, et les faire respecter. Et surtout, concertation entre les différentes communes et l’État, afin que la réponse soit cohérente et compréhensible de toutes et tous.

Chroniquement, notre système de soin est en sous-effectif. Cette crise démontre l’importance d’avoir un État fort, avec des agent·e·s sur le terrain pour faire de la population une alliée, pas un troupeau infantilisé à sanctionner.

Il est clair que nous payons aujourd’hui sévèrement le prix des logiques néolibérales du « toujours moins d’état », d’affaiblissement du système de santé, social, et d’éducation ; d’une surévaluation de la vie économique au détriment de la santé des personnes.

Et il reviendrait encore à la population de payer, par l’enfermement total, le prix de ces politiques irresponsables ?

Joëlle Bertossa, Sylvain Thévoz, Coprésident·e·s PSVG

Les mots de la coprésidence

30.03.2020 – Lutte des masques et lutte des classes                          23.03.2020 – La solidarité ou la mort
09.03.2020 – Une semaine cruciale !
02.03.2020 – Alerte au Coronavirus !
24.02.2020 – VOTER COMPACT !
17.02.2020 – La campagne s’accélère !                                                   
10.02.2020 – Les enseignements du 9 février en Ville de Genève
03.02.2020 – Nous arrivons au cœur de la campagne !
27.01.2020 – Clé de Rive : le PLR s’oppose à la volonté populaire 
20.01.2020 – Luttes féministes et luttes sociales vont de pair
13.01.2020 – Clé de Rive : une bonne chose de faite !
06.01.2020 – 2020 : ça commence fort !

Les dernières newsletters

Informations aux membres – 25.03.2020
Informations aux membres – 23.03.2020
Informations aux membres – 16.03.2020
Informations aux membres – 09.03.2020
Informations aux membres – 02.03.2020
Informations aux membres – 24.02.2020
Informations aux membres – 17.02.2020                                       
Informations aux membres – 10.02.2020
Informations aux membres – 03.02.2020
Informations aux membres – 27.01.2020
Informations aux membres – 20.01.2020
Informations aux membres – 13.01.2020
Informations aux membres – 06.01.2020


ANCIENNES NEWSLETTERS

Archives 2019

Archives 2018

Défiler vers le haut