Objets parlementaires et interventions

Le Conseil municipal a siégé les 31 octobre et 1er novembre 2023

Aide humanitaire pour la population civile de la Bande de Gaza

Dans le but de concrétiser la position de la Ville de Genève exprimée dans les communiqués du Conseil administratif des 12 et 30 octobre, le Parti socialiste a soutenu en urgence un don de 500’000 CHF au CICR afin que ce dernier puisse, à travers ses organismes sur le terrain, apporter une nécessaire aide humanitaire à la population civile de la Bande de Gaza.

De la mobilité et de l’aménagement au menu : le PS réaffirme ses positions

Lors du traitement de plusieurs pétitions, relatives aux désagréments du trafic de transit à travers Carouge-Nord et les Acacias (P-473), à la demande de place pour les piétions et d’espace verts aux Eaux-Vives (P-478) et aux aménagements estivaux contestés dans ce même quartier (P-473), ainsi que des urgences demandées par nos alliés de l’Alternative, le PS a défendu sa vision d’une mobilité durable et équilibrée pour la qualité de vie et de toutes et tous.

Le groupe socialiste a ainsi soutenu l’urgence demandée par Ensemble à Gauche, pour demander de piétonniser les rues aux abord des écoles de la Ville de Genève (M-1660), le PS a amendé le texte afin que ces piétonisations soient pérennes et non limitées aux jours d’école. Le Parti socialiste a encore apporté son soutien à une motion des Vert.e.s (M-1792) traitée en urgence demandant de mieux équilibrer les différents modes de transports au Boulevard du Pont d’Arve pour ses usager.ère.s et les habitants qui souffrent du fort trafic.

Deux nouveaux textes déposés

Notre groupe a également déposé deux textes. Un premier demandant la mise en place d’une voie cyclable sur le Quai du Général-Guisan pour boucler le U-Lacustre et pour régler la situation confuse et dangereuse du Jardin Anglais. Et un second, faisant suite à notre Assemblée Générale de septembre, proposant une politique de sobriété dans le déploiement de câbles de communication à travers la Ville, un élargissement des points d’accès internet publics, notamment pour les personnes et associations aux budgets limités, et une transformation de l’actionnariat de Naxoo pour une politique du numérique pour toutes et pour tous.


Le Conseil municipal a siégé les 3 et 4 octobre 2023

Prestation de serment de Sylviane Grand Ray et départ de Patrizia Saab d’Amore

Sylviane Grand Ray a prêté serment en tant que conseillère municipale suppléante, remplaçant Patrizia Saab d’Amore. Le groupe socialiste se réjouit d’accueillir Sylviane en son sein et souhaite tout le meilleur à Patrizia pour la suite de son mandat de représentante à la Fondation d’Art Dramatique.

Aides au CICR et à la Chaux-de-Fonds

Le Conseil municipal a voté un crédit en faveur du Comité international de la Croix-Rouge pour aider financièrement le siège genevois de l’institution afin de sauvegarder l’emploi et d’assurer la stabilité financière de l’institution, qui est en train de redéfinir et recentrer ses missions autour de son mandat originel. Un crédit de 600’000 francs a également été voté pour aider la Municipalité de la Chaux-de-fonds, qui a subi une tempête endommageant une grande partie de la Ville, à replanter 400 arbres. Par ses aides financières, la Ville de Genève réaffirme que c’est à travers la solidarité internationale et entre municipalités, que notre monde pourra être résilient.

Résolution prévenir les expulsions des locataires et sous-locataires

Le parti socialiste a fait voter une résolution sur le droit du bail pour faire face aux attaques contre celui-ci et contre les locataires au niveau fédéral. Initialement prévu pour protéger les locataires des risques d’expulsion durant la pandémie de covid-19, il démontre son importance en tout temps pour protéger la population et garantir un droit au logement.


Le Conseil municipal a siégé les 5 et 6 septembre 2023

20 millions pour le Musée d’Art et d’Histoire (MAH)

Après de longs travaux en commission de la Culture et des Travaux, le crédit d’étude permettant de lancer un concours pour la rénovation et l’extension du MAH a été voté au Conseil municipal. Un consensus a pu être trouvé afin de permettre aux nombreuses parties-prenantes de tomber d’accord et de répondre aux différents enjeux culturels, patrimoniaux, ou encore environnementaux. En effet, des amendements sur l’utilisation limitée au maximum des sous-sols de la butte de l’observatoire, la préservation des arbres de cette dernière, ainsi qu’une demande de co-financement tripartite entre Ville, Canton et privé a permis de mettre (presque) tout le monde d’accord avec un vote unanime hormis 2 refus isolés et 5 abstentions et d’ouvrir la perspective d’un futur pôle muséal ouvert sur la cité et ses habitant·es.

La place Dorcière redeviendra bientôt une place rendue à ses habitants !

L’installation d’une gare routière à la place Dorcière, qui devait être temporaire est devenue pérenne, comme c’est trop souvent le cas à Genève, privant la population d’une place. Le PS, rejoint par l’Alternative, a ainsi proposé d’en faire un espace de loisir libéré du trafic automobile et des cars internationaux, et ainsi la rendre à ses habitants et à leurs besoins, tout en acceptant la rénovation du pavillon abritant notamment les toilettes publiques, celle-ci devenant plus qu’urgente afin d’offrir des conditions dignes aux travailleur·euses et aux usager·ères. Il a encore été demandé par le PS qu’une solution soit trouvée pour relocaliser le stationnement des caristes et excursionnistes locaux dans un lieu pas trop excentré afin que leurs besoins professionnels soient pris en compte. En demandant un troisième débat, la droite a repoussé le retour de la place Dorcière en place publique.


Le Conseil municipal a siégé les 26 et 27 juin 2023

Il a notamment accepté la motion du Parti socialiste « Un plan d’action immédiat et spécifique pour les Pâquis » qui vise à ce que le Conseil administratif dialogue avec le canton et prenne en charge plusieurs problématiques qui se posent dans ce quartier, notamment la proximité entre le deal de drogue et l’école, le manque d’espace et d’activité pour les jeunes ou le manque de végétalisation dans les rues.
Une autre motion socialiste a été acceptée, il s’agit de la motion « Laisse Béton » pour que la ville privilégie des ciments alternatifs et des écobétons plus écologiques.
Enfin, un projet de délibération « Pour un taux de couverture de travailleurs sociaux hors murs (TSHM) à la hauteur des défis actuels vécus par la jeunesse » qui vise à financer deux postes ETP supplémentaires jusqu’à la fin de la législature a été transformée par le Conseil municipal en motion pour être acceptée. Elle doit encore être concrétisée dans les faits par les votes budgétaires des années à venir, notamment au mois de décembre.


Le Conseil municipal a siégé les 16, 17 et 22 mai 2023

Le Parti socialiste a proposé et défendu une résolution de soutien au peuple péruvien. Celle-ci condamne le coup d’État illégal et anti-démocratique qui a destitué le président Pedro Castillo. Elle dénonce également les violences contre les manifestations pacifiques et les multiples atteintes aux Droits humains, notamment contre la liberté d’expression (arrestations, censures, violences, harcèlement). Enfin, elle demande un retour au pouvoir de président démocratiquement élu, une levée des mesures judiciaires contre lui et les manifestant·es et le respect des droits et garanties prévus dans le Pacte international relatif aux droits civils et politiques.

Le Conseil municipal a également voté en faveur d’un texte socialiste demandant au Conseil administratif de faire usage de son droit de solliciter auprès des autorités fédérales des autorisations de séjour pour les requérants d’asile. En effet, Le canton rejette souvent sur Berne la responsabilité des renvois, pourtant, il pourrait refuser l’exécution de renvois vers des pays où les personnes renvoyées seraient menacées de violences, de privation de liberté ou de négation de leurs droits fondamentaux.
Radio Lac, 18.05.23


Session des 7 et 8 mars 2023

Parmi les sujets abordés lors des sessions des 7 et 8 mars, le groupe socialiste a pu défendre une motion, « Pour une ville encore capable de parler à ses habitantes et habitants« , afin de s’assurer que les services administratifs municipaux ne soient pas complètement dématérialisés et que des guichets physiques et téléphoniques soient conservés pour une accessibilité à toutes et tous sans discrimination d’âge, de formation, d’état physique, de langue, de maîtrise de la lecture ou de l’informatique. Celle-ci a été renvoyée en commission.

Le calendrier municipal n’étant pas particulièrement féministe, il a empêché nos élues et élus de prendre la rue aux côtés des militantes genevoises ce 8 mars. Nos Conseillers et Conseillères municipales ont toutefois pu soutenir les luttes à travers la motion « Valorisons l’apport des femmes et de leurs luttes dans l’histoire de Genève » qui propose de soutenir et financer les structures qui disposent d’archives des luttes féministes et de les valoriser à travers des expositions et des événements.


Session des 7, 8 et 13 février 2023

Le Conseil municipal propose un changement de règlement pour des piscines inclusives. Actuellement, les règlements des piscines en Ville de Genève sont doublement discriminants : les femmes et les hommes ne sont pas soumis·es aux mêmes règles sur les types de maillots de bain autorisés ; les personnes qui souhaitent cacher certaines parties de leurs corps ou, pour les femmes, se baigner sans haut, n’en ont pas le droit. La droite a décidé de cristalliser le débat autour du burkini qui serait autorisé dans cette nouvelle réglementation et cela a largement été repris dans la presse. Toutefois, c’est bien un règlement inclusif pour toutes et tous, pour tous les corps et pour toutes les personnes qui a été accepté. Des règlements similaires sont déjà en vigueur sur les plages cantonales, à la piscine du Lignon et dans de nombreuses autres villes de Suisse romande (Nyon, Morges, Vevey, Bulle, Charmey, Sion, etc.)
Le Matin, 09.02.23
Radio Lac, 09.02.23
La Tribune de Genève, 13.02.23
Le Courrier, 14.02.23

Le Conseil municipal a également adopté à la majorité un projet de rénovation et d’un espace supplémentaire pour la Bibliothèque de Genève (BGE), qui manque actuellement d’espace et se retrouve forcée d’envoyer des documents dans d’autres villes pour leur conservation. Pour permettre le retour de ces documents et leur accessibilité à Genève, ainsi que pour protéger les collections toujours présentes, la BGE a besoin d’une rénovation et d’un espace supplémentaire qui puisse servir à entreposer les différentes œuvres et documents du catalogue de la Bibliothèque. 

La Tribune de Genève, 08.02.23
Radio Lac, 08.02.23


Session des 17, 18 et 23 janvier 2023

Le moment fort de cette session a été le vote sur le crédit d’étude et de concours du Musée d’Art et d’Histoire (MAH) qui a été renvoyé en commissions afin d’avancer au plus vite vers une réalisation. Le succès de ce vote était essentiel pour que ce projet puisse être travaillé et amendé par les élu·es au Conseil Municipal. En effet, il est urgent d’entamer la restauration et l’agrandissement du Musée pour des raisons de sécurité et d’écologie puisque le bâtiment est une passoire thermique et vétuste, mais également pour des raisons culturelles et patrimoniales afin de permettre d’exposer davantage de collection dans des conditions de conservation satisfaisantes et qui permettent aux œuvres d’être vues. Le MAH propose une brochure pour souligner les enjeux du projet.
RTS, 18.01.23
Radio Lac, 18.01.23
Le Courrier, 18.01.23


Session des 10 et 12 décembre 2022

Le Conseil municipal adopte un budget ambitieux qui inclut de réelles avancées en faveur de la population genevoise comme la municipalisation de la petite enfance, le développement des correspondant·es de nuit, le renforcement du travail social hors murs (TSHM), le soutien au monde culturel ainsi que le renforcement du fonds climat. Il inclut le résultat des négociations intercommunales sur l’accueil des personnes sans-abri, et permet un retour à l’équilibre plus rapide que prévu tout en assurant les mécanismes salariaux et l’indexation du personnel de la Ville.

L’exécutif a décidé de renforcer l’engagement en faveur des familles, de la jeunesse, de la culture et également pour le fonds climat. Avec ses élu·es PS, il poursuit ainsi son combat en faveur de l’égalité et de la justice sociale et climatique.

Voir notre communiqué de presse du 12.12


Session des 29 et 30 novembre 2022

Lors de la plénière du 30 novembre 2022, le groupe socialiste a présenté et soutenu une motion pour que la Ville engage des discussions avec le Conseil fédéral afin de supprimer le principe d’irréversibilité inscrit dans l’Ordonnance fédérale sur l’approvisionnement de l’électricité qui empêche les collectivités de revenir sur le marché régulé. Un amendement posé par le PS vise à ce que ce retour sur le marché régulé se fasse sans risquer une augmentation des prix au sein du marché régulé. Une motion conjointe a été déposée au parlement fédéral par notre camarade Christian Dandrès.


Session des 1 et 2 novembre 2022

Lors de la plénière du 2 novembre 2022, le groupe socialiste a soutenu la Résolution urgente R-299 « Femme. Vie. Liberté », déposée par le groupe du Centre. Par cette résolution, le Conseil municipal condamne la répression violente qui a lieu actuellement en Iran, où des manifestants pacifiques (pour la plupart très jeunes) risquent leur vie pour obtenir le libre choix de leur tenue vestimentaire. Depuis les début des protestations, les chiffres font état de plus de 260 personnes, dont environ 27 enfants, décédées sous les coups de la violence policière.

Le groupe Socialiste a déposé un amendement à cette résolution, afin que la Suisse soutienne la demande d’une session extraordinaire du Conseil des droits de l’homme de l’ONU au sujet de l’Iran. Un mécanisme international indépendant d’enquête doit être mis sur pied. En effet, le 26 octobre dernier, le rapporteur spécial de l’ONU pour l’Iran Javid Rehman affirmait que « l’impunité chronique et l’absence de recours pour les violations antérieures ont culminé dans les événements d’aujourd’hui ». Des investigations doivent être menées en Iran qui respectent les critères minimaux de transparence, objectivité et impartialité. En votant cette résolution amendée à l’unanimité, le Conseil municipal a exprimé sa solidarité et son admiration envers le peuple iranien qui lutte pour davantage de liberté, de justice et pour le respect de ses droits fondamentaux.


Session des 4 et 5 octobre 2022

Le Conseil municipal a siégé les 4 et 5 octobre. Le groupe PS a déposé et demandera le traitement en urgence ainsi que le vote sur le siège sur sa motion sur l’électricité « Pour un retour de la Ville de Genève au marché régulé de l’approvisionnement en électricité » préparée par Oriana Brücker en réaction à la crise énergétique qui s’annonce. Le dépôt de ce texte s’effectue en coordination avec notre Conseiller national, Christian Dandrès, qui a déposé au Parlement fédéral une motion allant dans le même sens.

Le Plan Localisé de Quartier (PLQ) Acacias 1 a été approuvé par la majorité du Conseil municipal, avec le soutien de l’Alternative. À la place de la zone industrielle, un ambitieux projet permettra plus de logements et de mixité sociale. Le tout avec des aménagements faisant la part belle au vivre-ensemble et à la nature en ville. Avec un accès favorisé aux transports publics, ce nouvel espace servira aussi d’écrin à de nombreux commerces de proximité.

Du 20 novembre au 18 décembre 2022 se tiendra la Coupe du monde de football au Qatar. A cette occasion, la Ville de Genève proposera une Fan Zone hivernale sur la plaine de Plainpalais. Nos camarades ont réagi face à cette Coupe du Monde de la honte. La pétition  de notre camarade Pascal Holenweg demandant de renoncer à la fan zone du Mondial de la honte a été déposée et sera étudiée par la Commission des pétitions rapidement. De plus, le projet de délibération 307 demandant une sensibilisation sur site, co-signé par les Vert-es Valentin Dujoux et le PS, porté par Christel Saura et Théo Keel a été discutée en plénière par le Conseil municipal en deuxième partie de soirée.


Session du 19 septembre 2022

Le Conseil municipal a tenu une séance plénière spéciale lundi 19 septembre.

Le Parlement municipal a approuvé les comptes 2021 de la Ville de Genève. Au lieu du déficit prévu de 39.4 millions, le Parti Socialiste a salué l’excellent travail du Conseil administratif qui a présenté des comptes 2021 bénéficiaires de 10.8 millions avant affectation de 7.4 millions à la réserve conjoncturelle, au lieu du déficit prévu de 39.4 millions. La stabilité financière de la Ville, assurée par la majorité de gauche du Conseil administratif, qui permet une juste redistribution des richesses, est source de satisfaction pour le Parti socialiste. 
Voir notre communiqué de presse du 13.04

Le Conseil municipal a également accepté l’entrée en matière sur le projet de budget 2023 qui a été envoyé pour étude approfondie dans les différentes commissions spécialisées. Ce projet garantit les prestations et concrétise des projets majeurs malgré un contexte tendu marqué par l’inflation et l’envol des prix de l’énergie. « Dans cette situation alarmante, la Ville se doit d’être aux côtés des plus fragiles d’entre nous. », comme l’a rappelé Ahmed Jama, chef de groupe PS. Le groupe au Conseil municipal et la section ont également saluté les efforts de nos élu·es au Conseil administratif qui ont bataillé pour tenir leurs engagements et poursuivre une politique sociale et écologique forte.
Voir notre communiqué de presse du 5.09


Session des 6 et 7 septembre 2022

Le groupe PS a obtenu le traitement en urgence de sa motion M-1718 qui demande un plan d’action immédiat et spécifique pour les Pâquis. Cet objet a été envoyé à la commission sociale pour examen. 

Le groupe a déposé également 2 autres objets : une motion qui demande de poursuivre et de renforcer l’action de la Ville contre le réchauffement climatique en collaboration avec les associations d’habitant·es concernées ; et une motion pour maintenir les permanences téléphoniques et les guichets présentiels de l’administration municipale.


Session des 27 et 28 juin 2022

Si les débats ont été largement accaparés par l’actualité des Pâquis, le groupe a quand même pu faire voter la motion de soutien à la presse locale préparée par la Conseillère municipale Dorothée Marthaler (voir-ci-dessous).

Le groupe a également déposé 4 autres objets : 

La Conseil municipal est convoqué une dernière fois avant la pause estivale ce mardi 5 juillet pour traiter d’une motion urgente concernant l’action de végétalisation aux Pâquis.


Session des 7 et 8 juin 2022

Les combats portés par le groupe socialiste lors de la dernière séance du Conseil municipal se sont concentrés en particulier sur deux objets :

– une courte majorité de gauche du Conseil municipal a soutenu l’introduction d’un congé parental de 38 semaines à partager entre les deux parents par le biais de la résolution R-291, défendue par les Socialistes, reconnaissant la place primordiale des deux parents dans la première année de vie de l’enfant. On en profite pour rappeler que cette résolution, selon le Règlement du Conseil municipal (art. 58 al.1), a une portée déclarative. Elle a cependant le mérite d’emboiter le pas au soutien du Conseil d’État à l’initiative pour un congé parental de 24 semaines au niveau cantonal, tout en allant plus loin !

–  La majorité de gauche a également soutenue la proposition du Conseil administratif PR-1519, pour un crédit budgétaire supplémentaire de presque CHF 5,36 M, afin d’étendre le dispositif d’hébergement d’urgence de la Ville de Genève, financé par un revenu équivalent correspondant à la participation complémentaire du Fonds intercommunal, défendu par notre Magistrate Christina Kitsos et Paule Mangeat. 

Au niveau des membres socialistes du Conseil municipal, on notera :

– le maintien du duo gagnant Ahmed Jama et Oriana Brücker à la chefferie du groupe socialiste ;

– le retour d’Albane Schlechten au Bureau, qui s’accompagne d’un grand merci à Paule Mangeat, qui a assuré son remplacement avec panache et sagacité;

– l’arrivée de Dorothée Marthaler Ghidoni à la présidence de la Commission de la cohésion sociale et de la jeunesse (CCSJ), et celle de Tim Fontolliet à la présidence de la Commission des travaux et des constructions (CTC) ;

– la nomination des nouvelles et nouveaux membres de chaque commission du Conseil municipal, à retrouver ici.

– l’occasion de remercier Paule Mangeat de la Commission des arts et de la culture (CARTS) et à Pierre-Yves Bosshard de la Commission du logement (CL) pour leur année de présidence.


Session des 17 et 18 mai 2022

Le Conseil municipal a siégé la semaine dernière le 17 et le 18 mai. Notre groupe a déposé et demandé le traitement en urgence de sa motion demandant l’augmentation du nombre de travailleuses et travaileurs sociaux hors mur (TSHM) en Ville de Genève. Cette motion ainsi que celle déposée par Ensemble à Gauche sur le travail sociale « dans les murs » ont été acceptées.

La motion des Vert·es, déposée à l’occasion de la Journée internationale contre les discriminations LGBTIQ+ du 17 mai, qui demandait que la police municipale soit formée pour lutter contre les violences et le harcèlement envers les femmes et les personnes LGBTIQ+, a également été acceptée.


Session des 26 et 27 avril 2022

Le Conseil municipal a siégé les 26 et 27 avril et pris acte des comptes 2021 bénéficiaires (+10M), principalement dû à une année 21 excellente pour les personnes morales (horlogerie, trading matière première, etc.). La lutte continue pour plus de prestations à la population ! (voir communiqué de presse du PSVG)

Le Conseil a également noté la décision historique de l’Association des communes genevoises qui va participer à hauteur de 6,2 millions au dispositif d’urgence sociale. Une décision très attendue pour notre magistrate en charge Christina Kitsos.

Plusieurs objets ont été acceptés par le parlement municipal, dont notre pétition pour promouvoir l’activité physique en Ville, une motion pour signer le traité de non-prolifération de combustible fossile et une motion pour l’accueil et la création de logements pour les personnes migrantes.

Le groupe a déposé plusieurs objets sur la culture et le recyclage. Détails à suivre sur nos réseaux sociaux : Instagram – Facebook –
Twitter


Session des 29 et 30 mars 2022

Lors de la séance des 29 et 30 mars, le Conseil municipal a accepté le PLQ « Bourgogne » sous sa forme initiale. Les opposant·es ont annoncé le lancement d’un référendum.
Les objets de plus 5 ans ont été traités, dont la demande, balayée, du port d’arme pour les agent·es de .
Notre résolution sur la protection des droits humains des personnes d’ascendance africaine(R-293) a été traitée en urgence et acceptée en fin de séance.
La motion proposée par les Vert·es demandant une formation facultative des élu·es sur le changement climatique a été acceptée malgré l’opposition de la droite.


Session des 8 et 9 mars 2022

Le Conseil municipal a siégé les 8 et 9 mars. Pour venir en aide au peuple ukrainien, le Conseil municipal a voté un crédit extraordinaire de 500’000 CHF qui sera distribué via les activités soutenues par la Chaîne du Bonheur.

A l’issue d’un troisième débat fleuve, le Conseil municipal a finalement accepté le règlement relatif à la mise en œuvre de l’initiative populaire municipale IN-6 « Genève zéro pub – libérons nos rues de la publicité commerciale (PR-1498), par 36 voix contre 31. Après 4 ans de procédure juridique et politique, les excellentes interventions des conseillers et conseillères municipales de Gauche ont contré les contre-vérités que la Droite n’a eu de cesse d’asséner. Bravo !

A l’occasion de la journée mondiale de lutte pour les droits des femmes, le Conseil municipal a traité en urgence et accepté la motion 1445 qui demande la mise en place d’un «plan égalité» pour parvenir dans les cinq ans à une égalité de droit et de fait en Ville de Genève ainsi que la motion 1601 pour la création d’un Centre féministe à Genève.Encore une session qui fait avancer nos valeurs et nos priorités ! 


Session des 8 et 9 février 2022

Le Conseil municipal a siégé les 8 et 9 février dans la nouvelle salle de l’Hôtel de Ville. 

En addition de la motion « F-20%: pour une réelle promotion de l’égalité entre femmes et hommes », le Conseil municipal a accepté le crédit d’étude permettant de finaliser le nouveau projet de piétonisation de Rive – sans parking ! 

Le 3e débat sur le règlement de mise en oeuvre de l’Initiative municipale « Genève zéro pub« , sera finalement traité à la prochaine séance.


Session des 25 et 26 janvier 2022

Lors de la dernière séance du Conseil municipal les 25 et 26 janvier, nos camarades Bineta Ndiaye et Melete Solomon ont prêté serment et rejoint le groupe suite aux démissions de Christiane Leuenberger et Arnaud Moreillon, que nous remercions chaleureusement pour leur engagement sans faille pour les causes socialistes.

Le Conseil municipal a adopté le règlement de mise en oeuvre de l’initiative «Zéro pub» ! Dès 2025, l’affichage de publicité à des fins commerciales sera très fortement restreint en ville de Genève. À noter aussi que des surfaces d’affichage vierges destinées à la libre expression artistique et citoyenne seront mises à disposition de la population. Quelle épopée pour cette initiative activement soutenue par le PS qui a abouti en 2017 mais dont la validité n’a finalement été reconnue par le Tribunal fédéral qu’en 2021. Pas si facile de s’opposer aux incitations à la consommation en Suisse… Mais on l’a fait !  

La Tribune, 25.01.2022


Session du 19 décembre 2021

La Ville a adopté son budget 2022 le dimanche 19 décembre 2021 ! Le PS se réjouit de ce budget de gauche, voté avec nos partenaires de l’Alternative, Les Vert·e·s et Ensemble à Gauche. L’approbation par le PDC et le MCG est également un signal d’un budget réunissant les forces politiques au Conseil municipal.

Le budget 2022 de la Ville de Genève adopté ce dimanche répond à l’urgence sociale et climatique, aux besoins de la population et au vieillissement de celle-ci. Il intègre le salaire minimum, augmente l’enveloppe des subventions pour la culture, notamment pour les musiques actuelles et garantit les investissements indispensables à la transition écologique. Ce budget permet en outre d’accélérer le rythme du retour à l’équilibre prévu par la loi cantonale (LAC).

Communiqué de presse, 19.12.2021


Session des 30 novembre et 1er décembre 2021

Lors de sa dernière séance plénière, le Conseil municipal a :

élu notre camarade Paule Mangeat au Bureau qui remplacera Albane Schlechten pendant 6 mois.

accepté l’initiative municipale «Pour un centre-ville vivant, piéton et végétalisé» portée par l’Alternative. Article du Courrier et de la Tribune.

-accepté sur le siège à l’unanimité la motion PS pour le « Suivi sanitaire des personnes sans abris à Genève » qui sera directement envoyée au Conseil administratif. Elle demande que le Canton garantisse la prise en charge et le suivi sanitaire des personnes sans abri qui ont des besoins spécifiques afin que la Ville puisse assurer sa mission d’hébergement.

Le groupe PS a également déposé une résolution avec le soutien des Vert·es et d’Ensemble à Gauche, exprimant notre impatience quant au réveil du Canton dans la mise en oeuvre de l’initiative populaire IN167 « Pour une politique culturelle cohérente », massivement soutenue (+ de 83%) par le peuple en votation populaire. Dans cette résolution, le Conseil municipal demande, entre autres, que le Canton de Genève « apporte des moyens supplémentaires aux grandes institutions de manière à ce que les communes puissent libérer des moyens financiers équivalents à destination des actrices et acteurs de la culture émergente et indépendante, participant à l’amélioration de leur rémunération professionnelle ».


Session des 16 et 17 novembre 2021

La dernière plénière du Conseil municipal du 16 et 17 novembre a porté ses fruits.

Le groupe a pu faire voter sur le siège sa motion M-15960% sur l’établissement de carte d’identité municipale pour toutes les habitant·es de la ville sans distinction, soit y compris pour les personnes sans statut légal ou sans domicile fixe qui vivent en ville. Ce document permettra aux personnes de meiux faire valoir leurs droits et facilitera leur accès aux soins, à l’inscription aux services municipaux ainsi qu’aux lieux culturels, sportifs, sociaux.

L’Alternative a également défendu le projet de municipalisation des crèches de notre magistrate Christina Kitsos en refusant d’entrer en matière sur le projet de la droite qui visait à créer une fondation privée pour gérer le secteur de la petite enfance.


Session des 5 et 6 octobre 2021

Le Conseil municipal s’est réuni les 5 et 6 octobre. C’est avec des sentiments mélés que le groupe PS a assisté à la prestation de serment de Manuel Zwyssig : joie de l’accueillir dans le groupe mais aussi tristesse de prendre acte de la démission Roxane Aubry.  

La motion PS M-1634 Politique culturelle : Ouvrir le champ des possibles préparée par notre camarade Dorothée Marthaler Ghidoni a été acceptée et envoyée pour traitement à la commission des arts et de la culture. Elle sera traitée avec la motion M-1627 qui demande un plan de relance pour la culture.

Le groupe a également soutenu, par la voix de notre camarade Christel Saura, la résolution des Vert·es demandant la protection de six femmes afghanes défenseuses des droits humains.


Session du 20 septembre 2021

Le 20 septembre dernier, le Conseil municipal a voté l’entrée en matière du projet de budget 2022. Le budget proposé maintient toutes les prestations et assume les frais incompressibles liés à la hausse de la population et à l’introduction du salaire minimum, tout en parvenant à réduire le déficit pour respecter le plan de retour à l’équilibre pour 2028. 

L’enveloppe des investissements est maintenue à 180 millions, afin de mettre en place les mesures indispensables à la transition écologique. 

En attendant les prévisions fiscales de fin octobre, le groupe socialiste étudie en commissions ce projet de budget avec l’objectif de réintroduire les mécanismes salariaux du personnel de la Ville et de la petite enfance.


Session des 7 et 8 septembre 2021

Le Conseil municipal a siégé les 7 et 8 septembre ce fut une session victorieuse pour le PS !Le PS est très fier d’avoir répondu aux revendications des travailleurs et travailleuses des WC publics en votant un crédit de 1.3 millions pour une internalisation progressive de ces métiers ingrats et difficiles.  

Un grand pas a été réalisé pour la réappropriation de l’espace urbain par les citoyen·nes avec l’acceptation de l’Initiative Zéro Pub, faisant de Genève la première ville de Suisse à prendre la décision de limiter la publicité commerciale dans ses rues. 

Article de la RTS, qui a interviewé notre camarade Olivia Bessat 

La motion socialiste demandant la mise en place rapide d’un plan de relance pour soutenir financièrement et accompagner les artistes et tous les métiers liés au secteur culturel a été traitée en urgence et acceptée. 

Finalement, notre candidate Khadidiatou Sene-Beck a été élue pour représenter le Conseil municipal au Conseil de fondation pour l’Expression Associative (FEA) qui gère La Maison des Associations.


Session des 28 et 29 juin 2021

Le Conseil municipal a siégé le 28 et 29 juin. Le groupe PS a bataillé et obtenu la ré-internalisation des nettoyeuses·eurs des bâtiments publics. 

La Tribune, 30 juin

Les séances sont maintenant suspendues jusqu’à début septembre. Bravo à nos conseillier·es municipales pour leur première année de mandat ! Retrouve sur notre site les objets qui ont animé le parlement depuis le début de la législature.


Session des 8 et 9 juin 2021

Oui à un signe commémoratif du premier Village noir de Suisse romande dans l’espace public, oui au devoir de mémoire !

Le Conseil municipal à sa majorité a renvoyé la motion socialiste M-1583 au Conseil administratif, demandant à ce que celui-ci installe un signe commémoratif pour que l’on se souvienne du Village noir, une reconstitution d’un village africain exhibant 200 Sénégalais·es, lors de la deuxième Exposition nationale suisse en 1896.

Par cette motion, le Parti socialiste a souhaité rappeler, un an après la manifestation Black Lives Matter qui avait réuni 10 000 personnes dans les rues de la ville, qu’au XIXe siècle, “siècle de la science, le droit d’exhiber allait de pair avec le droit de coloniser”, comme l’a rappelé notre camarade Oriana Brücker.

Le temps est venu de reconnaître la participation de la Suisse à l’entreprise coloniale ainsi que l’influence de ce passé sur la construction d’une vision du monde raciste, et de marquer notre honte pour, comme l’a rappelé Maryelle Budry “cette aberration d’un zoo humain en plein coeur de Genève”. Pour que ce symbole marque aussi notre espoir d’une Ville de Genève sans racisme anti-Noir·es, et sans discrimination aucune


Session des 18 et 19 mai 2021

Le Conseil municipal a approuvé à l’unanimité la Résolution du Parti socialiste en faveur du maintien des cartes journalières des Chemins de fer fédéraux (CFF)! Cette résolution demande au Conseil administratif de s’opposer à la suppression des cartes journalières CFF mises à disposition par les communes et de le faire savoir aux principaux intéressés: l’Alliance Swisspass, les CFF et le DETEC. La décision de supprimer les cartes journalières, très populaires à Genève, alors que le réseau ferroviaire suisse nous permet écologiquement de nous rendre aux quatre coins de notre pays, et alors que les pratiques tarifaires des CFF ne permettent pas à toutes les bourses d’en bénéficier, est un non-sens, et va à l’encontre de toutes les politiques environnementales et sociales.

Comme l’a signalé Joëlle Bertossa “à l’heure de la transition écologique, la suppression d’une prestation appréciée et hautement symbolique est inacceptable. » Les socialistes de la Ville de Genève rejoignent donc celles et ceux des communes unies pour faire plier Goliath, à l’instar de Vernier, Bernex, Lancy, Meyrin, Plan-les-Ouates, Troinex et Carouge.


Session du 3 mai 2021

La motion déposée par nos camarades Olivier Gurtner, Albane Schlechten et Grégoire Carasso pour demander un·e Maire de la nuit a été acceptée ce soir par le Conseil municipal. Elle demande, suite à quelques amendements:

  • de favoriser la mise en place d’une coordination administrative de la nuit afin de faciliter les échanges et les réflexions entre les différent-e-s utilisateurs et utilisatrices de la Nuit: les habitant-e-s, les producteur-ices, les établissements publics, les associations ainsi que les administrations communales et cantonales, sans subvention ni création de poste;
  • d’étudier dans quelle mesure cette coordination de la nuit pourrait intégrer un-e représentant-e des acteur-ice-s de la vie nocturne (établissements et promoteur-ice-s de la Nuit). Comme le rappelait Tim Fontolliet, « cette entité de coordination, semblable à ce qui se fait à Amsterdam par exemple, qui pourra par exemple être élue par le Grand Conseil de la Nuit permettra d’améliorer la coordination et le dialogue entre les acteurs nocturnes, les autorités, et les habitants travaillant, se reposant ou profitant des plaisirs de la nuit. »

Le Conseil municipal a refusé la motion demandant la fermeture du préau de l’Ecole Pâquis-centre. Des barricades ne feront que déplacer les nuisances et priveraient les jeunes d’un espace de rencontre – une priorité en cette période difficile.

La Tribune, 4 mai
Le Courrier, 4 mai


Session des 27 et 28 avril 2021

Le Conseil municipal de la Ville de Genève a adopté la proposition du groupe socialiste d’étendre les allocations de rentrée scolaire aux familles sans-papiers ! 600 familles supplémentaires pourront bénéficier dès la prochaine rentrée du coup de pouce de 130 francs pour un enfant à l’école primaire et de 180 francs pour un élève du Cycle. Cette décision met fin a une discrimination flagrante.

La Tribune, 27 avril
Le Courrier, 27 avril

De plus, le Conseil municipal a accepté la motion de notre camarade Arnaud Moreillon qui souhaite le développement d’un projet pilote de tri des déchets qui encouragerait l’emploi des jeunes (M-1608). Un projet qui allie la création d’emploi porteurs de sens pour les jeunes et l’amélioration du tri des déchets qui plafonne à 44% (M-1608).

Nos conseillers et conseillères municipales ont également déposé :

  • une motion pour mettre en place des ateliers d’écriture de biographies Wikipedia consacrées aux femmes en lien avec la Ville de Genève ;
  • une motion sur la livraison à domicile de livres par les bibliothèques municipales ;
  • une question écrite pour connaître l’avancement de la passerelle piétonne du Mont-Blanc, au point mort depuis fin 2018

Session des 29 et 30 mars 2021
Notre magistrate Christina Kitsos a déposé une demande de crédit urgente nécessaire pour financer les surcoûts liés à la mise en œuvre des plans de protection contre le covid dans les écoles primaires, notamment en termes de nettoyage. Notre groupe a par ailleurs combattu une résolution de la droite qui vise à interdire l’écriture inclusive


Session des 9 et 10 mars 2021
Lors de sa dernière séances, le Conseil municipal a accepté à l’unanimité la  demande de  crédits urgente  pour soutenir  la culture  présentée par Sami Kanaan.  CP de la Ville avec les détails des différents volets de cette aide et les modalités d’accès
Le Courrier, 09.03


Le parlement a également adopté des mesures pour renforcer les politiques internes afin d’éliminer le sexisme, le harcèlement et les violences fondées sur le genre en son sein.

Par ailleurs, un  projet de délibération sur la piétonisation de Rive   a été déposé avec les Verts pour avancer rapidement sur ce dossier maintenant que le parking a été refusé.

Le Groupe PS a également déposé une résolution pour  s’opposer à la suppression des cartes journalières CFF  délivrées par les communes dans une démarche concertée avec nos groupes dans les conseils municipaux de Lancy, Meyrin, Plan-les-Ouates, Troinex et Carouge.
CP du PSG


Session des 9 et 10 février 2021
Le Conseil municipal siègera cette semaine. Vous pouvez suivre les débats en direct sur Léman Bleu mardi et mercredi dès 17h30 https://www.lemanbleu.ch/fr/Live.html 
Vous trouverez l’ordre du jour et les différents objets examinés ici, y compris le projet de délibération socialiste « Sexisme et violences sexuelles : pas dans mon parlement ! » qui vise à renforcer les politiques internes au sein du Conseil municipal visant à éliminer le sexisme, le harcèlement et les violences fondées sur le genre. Cet objet sera débattu pour la 3e fois lors de cette session.


Session des 19 et 20 janvier 2021
Soutien aux entreprises locales dans un contexte de pandémie

Lors de sa séance des 19 et 20 janvier, le Conseil municipal de la Ville de Genève a voté un plan ambitieux de soutien aux entreprises locales dans le contexte difficile de la pandémie. Le dispositif prévoit une aide municipale de 20 millions à fonds perdu qui s’inscrit en subsidiarité des mesures fédérales et cantonales. Il a pour objectif de contribuer à la préservation des emplois de la Ville et du Canton, et, à travers celle-ci, à la dignité des personnes qui les occupent.
Lire la suite de notre communiqué de presse

Par ailleurs, le groupe PS a soutenu le rallongement de la période de vente des bons d’achats solidaires de la Ville de Genève qui permettent de soutenir le commerce local et d’offrir un coup de pouce à la population genevoise, grâce à un rabais de 20% financé par la commune (40% en monnaie locale Léman).
La Tribune de Genève. 20.01.21
Le Courrier, 20.01.21


Session des 24 et 25 novembre 2020
« Sexisme et violences sexuelles : pas dans mon parlement ! »

À l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, le 25 novembre, jour de session au Conseil municipal, le groupe PS est parvenu à faire accepter le texte « Sexisme et violences sexuelles: pas dans mon parlement! », qui demande de renforcer la lutte contre le sexisme, le harcèlement, et les violences fondées sur le genre. Vêtu·es de rouge, comme signe de ralliement pour dénoncer les violences liées au genre, de nombreuses personnes membres du Conseil municipal ont suivi l’action proposée par la Grève féministe.

Le Conseil municipal a également voté en faveur d’un crédit exceptionnel de 2,3 millions de francs pour soutenir les actrices et acteurs du secteur culturel et pour plusieurs mesures visant à soutenir les commerces locaux, notamment la mise en place d’un système de bons d’achat qui seront disponibles dès demain sur le site d’achat en ligne GenevaAvenue.


23.11.2020 : le Conseil municipal saisi de 2 propositions urgentes du Conseil administratif pour soutenir les commerces locaux

1) La Ville de Genève a décidé de mettre en place un système de bons d’achat pour soutenir le commerce local , en partenariat avec la Fondetec. Ils seront bientôt disponibles sur la plateforme en ligne Genève-Avenue qui réunit uniquement des commerces locaux.

2) Les commerces locataires de la GIM seront exonérés de leur loyer de novembre et décembre. Quant aux autres commerces situés sur le territoire de la Ville dont le loyer se situe entre 7000 et 15’000 CHF, la Ville financera le 20% non couvert par le Canton en cas d’accord avec le bailleur. 


Session des 27 et 28 octobre 2020
Locaux supplémentaires pour les écoles et le parascolaire

Le Conseil municipal s’est réuni les 27 et 28 octobre dernier. Les différents crédits demandés par le Conseil administratif pour obtenir des locaux supplémentaires pour les écoles et le parascolaire ont été approuvés, de même qu’un crédit supplémentaire pour soutenir les acteurs culturels durement affectés par la crise COVID.
 
Les autres décisions encourageantes concernent l’acceptation des motions, portées par le groupe PS, demandant la création d’un fonds intercommunal de soutien à l’action sociale d’urgence ; l’introduction d’une journée végétarienne par semaine dans les restaurants scolaires et les crèches ; et la mise à disposition d’arcades de vente publiques pour les producteurs locaux de légumes.
 
A la commission des finances, les travaux sur le budget 2021 se poursuivent et nos commissaires font leur possible pour renforcer sa dimension sociale et la prise en compte de tous les besoins actuels selon le mandat qui leur a été donné par l’AG du 23 septembre dernier.


Session des 6 et 7 octobre 2020
Arménie, Cité de la Musique, GIM et fermeture des rues

Lors de sa dernière séance, le Conseil municipal a adopté une résolution qui condamne l’oppression militaire du peuple arménien du Haut Karabagh. Il a accepté le plan localisé de quartier concernant la future Cité de la Musique aux Nations. Le PS, sensible aux discours s’élevant contre le projet, a demandé par amendement qu’aucun denier de la Ville de Genève ne finance son fonctionnement et qu’un effort soit fourni pour soutenir la musique actuelle et de création ainsi que ses acteur·trices, majoritairement précarisé·es.

Le Conseil municipal a également approuvé l’assouplissement des conditions de location de la Gérance immobilière municipale (GIM), fruit du travail de collaboration avec l’Association des locataires de la GIM et de l’Association suisse des locataires (ASLOCA).
Une majorité a enfin accepté une motion permettant la fermeture de certaines rues à des moments fixes de la semaine, afin que la population et les enfants se réapproprient l’espace public.


Session des 22 et 23 juin 2020
Hébergement d’urgence et fermeture des quais

Un crédit exceptionnel de 6’879’505 francs a été voté par une très nette majorité du Conseil municipal de la Ville de Genève. Le Conseil a ainsi suivi une proposition de la Conseillère administrative socialiste Christina Kitsos pour prolonger durant l’été le dispositif d’urgence provisoire pour l’accueil des personnes sans-abri dans la caserne des Vernets.
Le Courrier – 22 juin 2020
Communiqué de presse du PSVG

La nouvelle majorité de gauche au Conseil municipal de la Ville de Genève permet désormais de faire passer des propositions ambitieuses pour préserver la qualité de vie et l’environnement. Mardi dernier, le Conseil municipal a adopté une motion demandant la fermeture des quais cet été les week-ends. Une bonne nouvelle gâchée quelques jours plus tard par un refus d’entrer en matière de la part du canton, qui estime la proposition contraire à la loi.
Tribune de Genève – 25 juin 2020
Tribune de Genève – 26 juin 2020


04.06.2020 : première session du Conseil municipal pour le nouveau groupe PS

Élection à la présidence du Conseil municipal, discours de législature 2020-25, non-augmentation des jetons de présence, résolution en faveur des sans-papiers, motion pour maintenir les Vernets ouverts : le Parti socialiste a marqué la première session de la nouvelle législature de la Ville de Genève qui vient de se terminer.
Lire la suite de notre communiqué de presse.


03.06.2020 : le nouveau groupe socialiste au Conseil municipal entre en fonction

Les Socialistes de la Ville de Genève félicitent leurs 19 élu·e·s à l’occasion de leur entrée en fonction pour cette nouvelle législature. Le nouveau groupe est uni et motivé à relever les défis qui les attendent pour surmonter la crise et créer la ville de demain, plus solidaire et écologique. Le PSVG salue et remercie chaleureusement ses camarades qui ont servi la collectivité au cours de la précédente législature et quittent le Conseil municipal.
Lire la suite de notre communiqué de presse


01.06.2020 : Sami Kanaan et Christina Kitsos aux commandes pour gérer la crise

Sami Kanaan et Christina Kitsos aux commandes pour gérer la crise Les Socialistes de la Ville de Genève saluent le début de cette nouvelle législature. Sami Kanaan et Christina Kitsos auront la responsabilité de gérer cette crise, soutenus par le nouveau groupe socialiste fort de 19 élu·e·s, afin que personne ne soit laissé de côté.
Lire la suite de notre communiqué de presse.


Objets parlementaires des précédentes législatures

Conseil municipal 2015-2020