Revue de presse

Emmanuel Deonna défend l’initiative pour une treizième rente

Notre camarade Emmanuel Deonna souligne les intérêts multiples d’une treizième rente pour permettre aux retraités de faire face à une hausse des prix dans tous les domaines (assurance-maladie, loyers, alimentation, électricité). Il souligne le rôle de justice sociale qu’à l’AVS et rappelle que c’est bien pour cela que la droite bataille aussi durement contre cette proposition
Le Courrier, 15.02.24


Contre la spéculation immobilière et pour un PAV populaire, votez 2x NON ce 3 mars !

Notre Conseiller municipal Olivier Gurtner était sur Léman Bleu pour défendre la Loi PAV originale et s’opposer aux modifications proposées par la droite. Dans un débat sur les deux modifications de la loi sur le PAV, il rappelle les enjeux de ces votations : ces lois pousseront l’Etat à vendre des terrains qui seront soumis à la spéculation au détriment de l’Etat.Là où la gauche souhaite loger les classes populaires et moyennes, laissant 12% des logements en propriété privée, la droite souhaite doubler cette proportion laissant un quart des logements du PAV ouvert au marché spéculatif qui ne sera abordable que pour les plus privilégiés. Et pour les locataires, après dix ans durant lesquels les loyers seront protégés, ceux-ci pourront s’envoler, aggravant ainsi la crise du logement à laquelle nous faisons face.
Léman Bleu, 11.02.24


La mixité choisie, un outil pour l’égalité et non une fin

Notre conseillère municipale Paule Mangeat répond au PLR Kevin Schmid, s’offusquant d’une soirée en mixité choisie à l’AMR. Elle rappelle ainsi que ces soirées sont exceptionnelles, elles sont des moyens pour atteindre une égalité de genre et éviter une reproduction des discriminations. Une égalité bien réelle puisque seul 12% des interprètes de jazz sont des femmes et cette soirée permet – minimalement – d’aller vers un équilibre. Alors que la droite crie à l’inconstitutionnalité de cette discrimination, Paule rappelle l’article 3 alinéa 3 de la loi fédérale sur l’égalité entre femmes et homme : « Ne constituent pas une discrimination les mesures appropriées visant à promouvoir dans les faits l’égalité ».
La Tribune de Genève, 31.01.24
La Tribune de Genève, 18.01.24


La Ville de Genève met en place un plan « grand froid » pour protéger les personnes sans-abris

Ce plan inclut 80 places supplémentaires pour accueillir les personnes sans abri mais également le doublement des équipes, notamment lors des tournées nocturnes où les travailleur·euses sociaux distribuent des couvertures ou des boissons chaudes aux personnes qui refusent de rejoindre un abri. Si vous souhaitez être admis·es dans l’un des dispositifs, vous pouvez appeler la hotline 0800 22 22 10. Si vous apercevez une personne en situation de difficulté n’hésitez pas à composer également ce numéro et pour une situation d’urgence, appelez le 144.
Ces solutions permettent d’accueillir des personnes en période d’urgence mais également tout au long de l’année mais Christina Kitsos rappelle que les solutions pour faire reculer le sans-abrisme sont plutôt « d’augmenter les logements temporaires ce qui permet de faire du travail social sur du plus long terme mais aussi d’augmenter le nombre de logements sociaux pour lutter contre le sans-abrisme et le mal logement ».
Léman Bleu, 09.01.24


ARCHIVES

Revue de presse 2023
Revue de presse 2022
Revue de presse 2021
Revue de presse 2020
Revue de presse 2019
Revue de presse 2018
Revue de presse 2017
Revue de presse 2016